Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
¿ Que tal guey ?

¿ Que tal guey ?

Petit suivi de mon année au Mexique

Comitan de Dominguez

Deux heures en-dessous de San Cristobal, on a atteint le point le plus au sud de notre périple, Comitan de Dominguez. On ne savait pas du tout à quoi s'attendre, cette ville n'était pas du tout touristique, et absente des parcours habituels de ceux qui visitent le Chiapas. Mais Comitan présente l'avantage d'être située à côté de la frontière avec le Guatemala, ce qui est pratique pour visiter le sud du Chiapas sans faire trop de trajet. Au final, la ville était très jolie et tranquille, avec un centre assez animé, avec même des illuminations de Noël (évidemment moins bien qu'à Laval...), ce qu'on n'avait nulle part ailleurs jusqu'ici. 

Le 24 décembre, on a donc pris un collectivo en direction des Lagunas de Montebello, un parc naturel dont le principal attrait réside dans les 59 lacs qui le composent. Dans le minibus pour y aller, un Mexicain nous a dit que le trajet s'arrêtait à l'entrée du parc, et que c'était quasi impossible de faire le tour à pied en une journée, et il nous a proposé de nous emmener de lac en lac dans sa voiture contre 200 pesos par personne. On a accepté, et on a atterri dans sa vieille voiture dont certaines portes ne fermaient pas. Quand il nous a dit qu'il nous amenait manger avant de commencer le tour, on pensait qu'il nous conduisait à un restaurant ou un stand de tacos, mais il s'est arrêté sur le bord de la route. On est rentrés dans une maison, après avoir esquivé les poules et les enfants qui jouent, et une dame nous a fait à manger (rien de très spécial, des tacos avec du riz et des haricots rouges, mais c'était bon et marrant de manger chez l'habitant). 

Ensuite, il nous a amené en voiture à un premier lac, le Lago Internacional, coupé en deux avec une partie mexicaine, et une partie guatémaltèque. On a marché 5 minutes avant d'arriver à a frontière, qu'on a traversé sans aucun soucis puisqu'a priori, il n'y a pas de contrôle entre le Mexique et le Guatemala. Ensuite, durant l'après-midi, on a enchaîné les lacs, qui ont tous une spécificité, que ce soit la couleur (ça va du bleu au vert) ou l'utilité (certains sont des réserves d'eau potable), et on s'est effectivement rendus compte qu'on n'aurait jamais pu faire tout ça à pied... Le soir de Noël, on est allés dans un bon restau et on s'est échangé nos cadeaux (pour moi, un espèce de pull des montagnes que portent les Mayas, et un bandeau pour mes cheveux qui poussent depuis juillet...). Ce n'était pas particulièrement animé dans les rues, les Mexicains reçoivent leurs cadeaux début janvier à l'arrivée des Rois Mages. 

Pour notre deuxième jour à Comitan, on a repris un collectivo en direction des cascades du Chiflon. Une nouvelle fois, l'écart de température entre Montebello et Chiflon était impressionnant, alors que la distance entre les deux est assez faible. C'est une nouvelle fois une espèce de parc fermé, plus familial que les Lagos de Montebello. Les Mexicains y arrivent le matin avec leur pique-nique et y passent la journée à boire des bières et à faire trempette. Vers l'entrée du parc, il y a des petites piscines naturelles avec une eau bleu turquoise. Il faut remonter le long du petit sentier (tranquille au début, un peu plus abrupt ensuite), dépasser les panneaux "à partir d'ici, la baignade est interdite" pour trouver les premières cascades. Au début, elles sont assez petites, mais plus on monte, plus elles sont impressionnantes. La toute dernière est vraiment gigantesque, on ne peut pas trop s'en approcher, et surtout pas se baigner en-dessous. On est ensuite redescendus tranquillement, pour trouver une petite piscine naturelle sans Mexicains dedans, pour se baigner pour la première fois du séjour, dans une eau quand même pas très chaude...

Comitan de Dominguez
Comitan de Dominguez
Comitan de Dominguez
Comitan de Dominguez
Comitan de Dominguez
Comitan de Dominguez
Comitan de Dominguez
Comitan de Dominguez
Comitan de Dominguez
Comitan de Dominguez
Comitan de Dominguez
Comitan de Dominguez
Comitan de Dominguez
Comitan de Dominguez
Comitan de Dominguez

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article